Quels réseaux et messageries utilisez-vous?

Bonjour,

un fil de discussion pour échanger sur l’efficacité des réseaux et des messageries que nous utilisons pour notre promotion professionnelle.
Les pour et les contre, ce qui marche pour nous, les réseaux alternatifs, notre plan de communication etc.

En ce moment, je ne suis pas vraiment actif sur les réseaux, à cause d’une longue pause d’activité. Mais comme je viens de lancer une nouvelle activité (réseautage vip), je suis en train de revoir les réseaux pour trouver les plus efficaces pour moi.

J’ai les comptes suivants: Twitter, Linkedin, MeWe, Diaspora, Mastodon, Ello et Telegram et je commence à les ré-explorer…

Si tu veux te constituer un réseau, je ne connais pas de meilleure méthode que d’organiser des diners.

Chaque semaine, tu organises un diner pour parler « métier ».
Tu commences par inviter les gens que tu connais déjà dans ton domaine… et tu leur proposes d’inviter aussi leurs amis, collègues ou partenaires de business.

En l’espace de quelques mois, tu peux constituer un beau cercle juste comme ça, et rencontrer des personnes passionnantes avec qui échanger des infos, et parfois faire des partenariats ou même avoir comme clients.

Tu peux aussi créer un groupe WhatsApp ou autre, qui permet de garder le lien entre toutes les personnes qui sont déjà venues aux diners.

Au fur et à mesure, tu ne seras plus seul à proposer des diners : les autres personnes feront des propositions aussi.

On le fait avec quelques amis qui sont aussi entrepreneurs du web (rien n’est formaté, on se rencontre juste régulièrement et on fait des diners…), et j’ai rarement rencontré autant de professionnels passionnants que depuis qu’on fait ça.

2 J'aimes

Jean, merci pour ta réponse. Ce que tu proposes est une idée bonne à la base.
Puis on peut l’adapter à son cas. Pour moi organiser fréquemment des diners, c’est beaucoup d’effort pour finalement connaître un nombre limité de personnes. Sans compter que les invités peuvent ne pas avoir envie de faire de même (organiser des diners). Mais pour d’autres, ça pourrait marcher.

Une version de cette idée, qui me convient, est « sortir pour un verre ». Les groupes professionnels de meetup.com sont bons pour ça. J’ai tésté et ça donne des résultats (toujours limités mais avec moins d’effort). Cependant, je travaillais avec des anglophones et je dois repartir de zéro.

1 J'aime

J’ai vu mon compte Diaspora aujourd’hui. Il faut noter là la puissance des tags.
Je crois que Diaspora est un bon complément pour l’acquisition d’inscrits via la création de contenu, parce que tout ce qu’on a à faire est de poster le contenu déjà créé et choisir les bons tags. Et on peut tester les tags via l’outil de recherche pour voir combien de personnes on peut toucher.

Ça n’a rien à voir avec la puissance des fb ads, mais c’est bon pour commencer, quand on n’a pas de budget ou on n’aime pas fb (comme moi).

Pour ceux que ça intéresse, Diaspora est un réseau décentralisé, c-à-d un ensemble de sites (appelés pods) avec des noms différents qui communiquent entre eux. Je suis sur le pod diasp.org et d’après ce que j’ai vois la plupart des français sont sur framashpere.org

1 J'aime

J’avais entendu parler de Diaspora, mais je n’ai jamais essayé.

Pour ma part, j’en ai un peu assez des réseaux sociaux… d’où notamment la création de ce forum :slight_smile:

Je regrette le temps où on était libre sur son site, et où on n’avait pas besoin de conformer aux limitations des plateformes comme Facebook, Youtube et autres.

Et je me rends compte qu’un forum, ça peut encore marcher… en tous cas j’y prends du plaisir : ça rappelle des souvenirs de la bonne vieille époque…

1 J'aime

Bonjour,

je suis sur Telegram, Instagram, Pinterest, Facebook, Whatsapp, Twitter. Classés par ordre de préférence.

Télégram est assez complet, simple, le désavantage c’est que tout le monde n’est pas dessus. Il y a aussi un léger risque qu’il disparaisse si un gouvernement fait des misères à son propriétaire. Mais je préfère Durov à Zuck …

Instagram c’est pas mal pour les lives, stories, les outils créatifs.

Pinterest, je m’en sers surtout pour l’inspiration, découvrir des nouveautés sur les thématiques qui m’intéressent.

Facebook, tout le monde y est, c’est à peut pres la seule raison pour y être mais c’est pas un endroit plaisant. En temps qu’admin de plusieurs groupe c’est une source de frustration plutot qu’autre chose, on manque de controle. On est un peu les moutons que Mark tond…

Whatsapp, idem que facebook, j’y suis parce qu’il y a des groupes auquels dans lesquels j’ai des infos sur une communauté locale mais c’est pénible, trop de hors sujet, numéro de GSM visible par tous,…

Twitter, j’ai supprimé un compte ou j’avais 1500 abonnés. C’était devenu trop toxique comme environement. J’ai depuis recréé un compte mais j’y suis que des personnes qui parlent des thématiques qui m’intéressent et qui sont positives.

J’aime beaucoup les forums, j’étais assez déçu quand Antoine BM et Jean on fermé leurs forums (Makers et La secte) et super content que Jean retente l’expérience. Sur un forum en temps qu’administrateur on a un niveau de contrôle nettement plus élevé que sur les groupes facebook et en général beaucoup plus de liberté au niveau des fonctionnalités qu’on peut installer si il est auto hébergé. Pour les stats aussi on a à plus de possibilités. Ça permet de mieux développer sa communauté et moins distraire les membres. Je trouve ça plus apaisant. Par contre le soucis avec les forums, c’est qu’il faut en trouver un avec un bon système de notifications pour qu’on aie une élément déclencheur pour aller y faire un tour.

Frédéric

1 J'aime

Bonjour, tu l’as créé comment ce forum stp ? merci.

Avec Discourse (existe en gratuit, à installer sur son propre serveur, ou en payant, hébergé).

MeWe (4 millions d’utilisateurs) peut remplacer parfaitement FB, mais la présence française n’est pas encore importante.
Cela peut être un avantage quand on commence de zéro pour trouver un peu de monde, car il suffit de taper « français » sur l’outil de recherche pour trouver des utilisateurs et des groupes.
Puis il faut avoir 5 membres seulement pour qu’un groupe soit répertorié (et être trouvé). Il n’y a pas d’ algorithme. J’ai un compte chez eux et je compte explorer les possibilités prochainement.

1 J'aime