Se fixer des objectifs : extrait d'un livre de Brian Tracy

Une petite citation de Brian Tracy :

"On n’est heureux que lorsqu’on fait quelque chose qui nous permet d’avancer vers un objectif que l’on désire.

Se fixer des objectifs, c’est tellement puissant que le simple fait de penser à nos objectifs nous rend heureux, même avant d’avoir fait une seule action pour commencer à les accomplir."

"On se sent vraiment heureux seulement quand on fait des progrès, étape par étape, vers la réalisation de quelque chose qui est important pour soi.

Viktor Frankl écrivait que le plus grand besoin des humains, c’est de sentir qu’on sert à quelque chose, et qu’on participe à la réalisation d’un objectif.

Plus on avance vers un objectif, plus on se sent heureux et fort. Plus on se sent rempli d’énergie. Plus on se sent compétent et plus on a confiance en soi et en ses capacités.

Chaque pas que l’on fait vers un objectif renforce le sentiment qu’on est capable de se fixer et d’accomplir des objectifs encore plus grands à l’avenir."

A lire dans le livre « Goals » de Brian Tracy, traduit en français sous le nom « Objectifs »

Brian Tracy est quelqu’un qui vit vraiment ce qu’il écrit. On avait été le voir en conférence avec d’autres entrepreneurs il y a quelques années. Il s’est fait amener sur la scène en fauteuil roulant, portait une ceinture abdominale et venait de sortir d’un cancer.

Et pourtant il avait traversé la moitié du monde pour continuer à diffuser son message malgré son âge et ses difficultés de santé.

Des années après, il continue encore… alors que beaucoup d’autres auraient arrêté.
C’est un passionné, qui croit en ce qu’il dit. Et qui aidé probablement des millions de personnes à vivre et à travailler mieux.

Ses livres m’ont vraiment mis le pied à l’étrier à l’époque. Il y a beaucoup de choses fascinantes sur l’efficacité, sur l’organisation et la gestion du temps, sur comment se fixer et accomplir ses objectifs…

Pour ceux qui cherchent une lecture, je recommande vraiment ses livres, en commençant par « Goals » / « Objectifs ».

3 J'aimes

Pour rebondir sur Viktor Frankl qui est un psychiatre autrichien qui a survécu aux camps de concentrations. Il a remarqué un fait extrêmement intéressant dans les camps :

Lors des travaux forcés, ce n’étaient pas les plus forts, ni même les plus musclés, ni même les plus grands qui survivaient aux camps de concentrations, c’étaient ceux qui donnaient un sens à ce qu’ils faisaient. Alors que l’on disait que beaucoup de prisonniers étaient sous-nourris, la plupart se laissaient mourir par manque de sens.

Viktor Frankl explique dans son livre Man’s search for meaning qu’il existe 3 façons de donner un sens à ce qu’il nous arrive (peu importe la grandeur de la souffrance):

1- Un sens dans les relations : pouvoir fonder une famille, prendre soin de ses proches / amis, rencontrer de nouvelles personnes, rencontre une femme / homme qui nous plait…

2- Un sens plus grand que nous : créer un business qui puisse aider la communauté, apporter un changement notoire dans le monde

3- Un sens à la souffrance : « je souffre mais tout ira bien dans quelques semaines, j’ai l’espoir que tout se résoudra par la suite », « si je surmonte cette souffrance, je m’en sortirai encore plus fort »

2 J'aimes